Histoire du stade

Se réinventer au fil des années
 
Le stade Roland-Garros compte parmi les fleurons du sport français et mondial. Il est donc important de préserver son âme tout en encourageant son évolution. C'est l'assurance de la pérennité du statut du tournoi. Le projet du nouveau stade propose ainsi la solution la plus pertinente pour concilier le passé et l'avenir.
 
 

1891

Premières éditions du championnat de France de tennis. Le stade Roland-Garros n’existe pas encore. Le tournoi se déroule sur les courts du Racing Club de France et il est uniquement réservé aux joueurs licenciés dans des clubs français.
 

1925

Le tournoi devient les « Internationaux de France » et se tient sur les courts du Stade Français. 
 

1928

Construction du stade Roland-Garros à Paris. Il s’étend sur 3,25 hectares et comporte 5 courts.
 

1968

Les internationaux de France deviennent le premier tournoi « open » du Grand Chelem.
 

1980-1986

Le stade Roland-Garros s’agrandit et passe alors sur 5,7 hectares. 9 nouveaux courts sont construits dont le court N°1.
 

1989

Inauguration de la place des Mousquetaires.
 

1994

Le court Suzanne-Lenglen (10 000 places) voit le jour et le stade s’étend désormais sur 8,5 hectares. 
 

2001

Le court central du stade est rebaptisé court central Philippe-Chatrier, en hommage au président de la FFT, décédé en 2000.
 

2011

Le tournoi de Roland-Garros fête son 120e anniversaire. La même année, la concertation sur le nouveau stade est lancée.