Le chantier en bref

Le chantier maîtrisé et respectueux

À la suite du dialogue compétitif lancé en 2015, la Fédération Française de Tennis a attribué le chantier de modernisation du stade Roland-Garros à VINCI Construction France (en entreprise générale).

Face aux ambitions affichées des autres tournois du Grand Chelem, le stade Roland-Garros se devait de se moderniser pour rester compétitif et offrir de meilleures conditions d’accueil à l’ensemble de ses publics (joueurs, spectateurs, partenaires, médias).

Numéro 1 du BTP en France, VINCI Construction France réunit l’ensemble de ses compétences techniques et managériales pour relever un tel défi. Le groupe VINCI Construction France s’appuie sur des valeurs humaines fortes, plaçant les équipes au cœur des projets et les enjeux du client au centre de ses préoccupations.

La livraison des principaux équipements du stade est prévue au terme de quatre phases de travaux (organisées pour ce qui est du triangle historique entre les tournois 2016 et 2020) de façon échelonnée de 2018 à 2020.

Une phase de travaux préparatoires sur la parcelle historique a démarré en octobre 2015 et s’est déroulé ces derniers mois comme prévu. Cette phase s’est terminée en avril afin de mettre le stade en état pour l’organisation du tournoi 2016. La phase 1 des travaux démarrera après le tournoi. Les travaux seront réalisés en quatre phases de neuf mois et demi avec chaque année plus de deux mois de mise en veille du chantier pour permettre à la Fédération Française de Tennis la préparation du site et l'organisation du tournoi.

Inscrit dans un cadre naturel d’exception, le chantier de modernisation du stade Roland-Garros suit une démarche environnementale forte : l’ensemble du site vise la certification anglo-saxonne BREEAM® « Tailored Criteria Development » - Niveau Very Good, dont la reconnaissance est internationale.